les maitres d'armenie . groupement artistique diaspora-arménie
 
accueil
sommaire
 
armenie art
   agenda
   artistes
   chroniques
   instruments
   de musique
   comprendre
 
librairie musicale
   cd musique
   audiovisuel
   ouvrage
   instruments
   listing produits
   commande
 
membre japel
liens
contacts

 

 


<< accueil  << arménie art 
<< artistes
 
 

les Les Maîtres de Musique d’Arménie
>> world-liturgique - arménie

Les Maîtres de Musique d’Arménie

 


Les Maîtres de Musique d’Arménie

Terre de rencontre entre l'Orient et l'Occident, et ce depuis la plus haute Antiquité, pays de traditions et de cultures ancestrales, l'Arménie offre une musique d'une grande beauté et d'une couleur spécifique qui la distingue de ses voisines perses, turques ou géorgiennes.
Ses musiques traditionnelles, dont les origines remontent aux premiers siècles de notre ère, portent l'empreinte de son histoire mouvementée et souvent douloureuse.
La forte identification du peuple arménien à sa foi chrétienne, souvent unique rempart devant les nombreux envahisseurs qui imposèrent leur loi durant les siècles, a coloré sa musique, comme ses autres arts, d'une forte imprégnation religieuse.
Son brassage avec ses voisins perses, turcs, ou les passages des invasions arabes ou mongoles, lui ont fait rencontrer les micro-intervalles des tiers et quart de ton., et les rythmiques impaires complexes des musiques d'Orient.
Chants des Achough - troubadours - , musiques de fêtes et de réjouissance liées aux moments de la vie quotidienne, chants religieux anciens (Charagans) reposant sur les monodies pré-chrétiennes, chansons épiques relatant les hauts faits des grandes figures historiques, portent la marque de cette âme arménienne où la mélancolie affleure à chaque instant, au cœur même de la joie.
Les instruments de cette musique sont ceux utilisés souvent chez les voisins du Caucase, de l'Anatolie ou de la Perse si proche. Ainsi le Tar,( luth à long manche), le Kemantché (vielle à pique), ou le Kiamani, proche de la Viole de Gambe, le Doudouk (sorte de hautbois), le Shevi, (voisin de la flûte), le Dehol, et le Def (tambours sur cadre), ont constitué durant ces derniers siècles les instruments de l'orchestre traditionnel.
C'est cette musique arménienne séculaire, art savant et raffiné, totalement imprégné aussi des traditions populaires, que présentent les grands musiciens réunis pour la première fois dans cet orchestre.
La sublime voix d'Anna Mayilyian s’est adjoint le Tar virtuose de Arkadi Poghossian, les sonorités suaves et mélancoliques du doudouk de Varazdat Hovhannessian, les flûte Shevi et Beloul d’Artur Grigorian, pour distiller une musique toute de subtilité, de profondeur et d'intensité, qui , soutenue par les rythmes des percussions de Robert Durunts, se révèle comme l'une des plus belles expressions de cet Orient musical, dont l’Arménie a toujours fait partie.
Gérard Kurdjian
 


Quelques concerts marquants des « Maîtres de Musiques d’Arménie » :
Genève, (Ateliers d’Ethnomusicologie), Anvers, (Wereld Music Center – Sfinks Festival),Berlin Festival des Musiques Sacrées du Monde), Metz –Arsenal (Festival des Voix Sacrées), Paris- Institut du Monde Arabe, Grand Auditorium de Radio France, Utrecht – Rasa, Marseille – Cité de la Musique, Dijon – Ouverture du Festival des Musiques Sacrées, Fes –Festival des Musiques Sacrées du Monde, ), St Florent - Festival « Les Orientales »
Loorach : Stimmen Festival – Allemagne – Perpignan –Festival des Musiques Sacrées- Abbaye de Sylvanès : Festival de Musiques Sacrées,Nanterre – Maison de la Musique, Antibes – Festival d'Art Sacré.

Elu « Meilleur groupe de Musique Ethnique par la TV Nationale d’Arménie en 2003
CD : « Les M aîtres de Musique d’Arménie » – Harmonia Mundi - 2003


 



LES ARTISTES


Anna Mayilyan : Chant
Née à Erevan, en Arménie, Anna Mayilian a étudié le chant à Collège de Musique Romanos Melikian, puis au Conservatoire National.
Lauréate du concours national de chant Komitas et de nombreux prix dans des concours internationaux en Autriche et en Allemagne, elle a effectué de nombreuses tournées en Europe avec le Serenade Chamber Orchestra (Paris - Festival de St Louis en L'Isle).
A travaillé avec Kerstin Meier, Alexander Statz, Aurelie Nicoles, Imre Roman.
Anna Mayilian, qui s'est produite dans de nombreux Festivals européens à Strasbourg, Varsovie, en Slovaquie, Macédoine, République Tchèque dans le registre classique occidental, est également une remarquable interprète des chants traditionnels anciens et religieux de la musique arménienne.


Arkady Poghosian : tar
Arkadi Poghossian est né en 1970 à Kirovabad, en Armenie1970.
Il étudie le Tar dès l’age de 7 ans à l’Ecole de musique Chiukagian et entre en 1986 au Conservatoire National Komitas de Erevan sous la direction du maître Hovhannes Darpinian, dont il devient l’un des plus brillants élèves..
Soliste talentueux , il est membre de l’ensemble d’Etat Aram Merangulian de la Radio Télévision Arménienne.


Varazdat Hovhannissyan : Doudouk
V. Hovhannissyan est né en 1977 à Erevan, en Arménie. Il étudie d'abord à la Tigran Music School, puis au Conservatoire National de Musique de Erevan, dans le département des musiques traditionnelles. Depuis 1991 il se produit avec des formations traditionnelles dans de nombreux Festivals et tournées en Allemagne, Iran, Italie,Iraq, Norvège, Turquie, France.

Artur Grigorian : beloul, shevi
Né en 1968 à Erevan, en Arménie. Etudie le piano au Conservaoirre de Musique Chukhadjian puis continue par l'étude des flûtes traditionnelles Beloul et Chevi, au Conservatoire National de Musique de Erevan.
Diplômé du Conservatoire en 1993, Artur Grigorian a participé à de nombreux ensembles de musiques traditionnelles, dont le fameux ensemble Pyunik.
Il s'est produit en tournées en Suisse, Canada, Iran, Espagne,Liban, Pologne et France.


Robert Durunts : Tambours Dhol et Daf
Né en 1962 à Bakou en Azerbaïdjan, Robert Durunts joue du Dhol depuis l'age de 8 ans. De 1979 à 1981 il est soliste du Armenian Concert Ensemble.
De 1977 à 1979, travaille avec l'ensemble Erebuni puis avec les groupes Pyunik et Ghukas Ghukasian. En 1978, il est lauréat sur le dhol du concours des Musiciens de Transcaucasie, avec l'ensemble Erebuni.
Tournées en France, Pologne, Suisse, Roumanie, Russie, Ukraine, Azerbaïdjan et Georgie.


 

 

>> Contact
Patrick Papazian
20 rue Jules Guesde 94140 Alfortville, France - Tél. 01 43 53 27 84
papaz@deleyaman.com


>>
Site web :
>> mp3
>> Dossier en pdf
 

>>>>>
Pour toutes questions ou remarques :
Contact Japel 
japel - chemin du petit bosc - 76450 ourville en caux, france  /  téléphone : ( 33) 0 235 10 05 42