djivani presentation . groupement artistique diaspora-arménie
 
accueil
sommaire
 
armenie art
   agenda
   artistes
   chroniques
   instruments
   de musique
   comprendre
 
librairie musicale
   cd musique
   audiovisuel
   ouvrage
   instruments
   listing produits
   commande
 
membre japel
liens
contacts

 

 


<< accueil  << arménie art 
<< artistes
 
 

djivani
>> world - arménie

D j i v a n i
l’ensemble de
musique traditionnelle
arménienne
de paris
direction : jean-pierre nergararian

 

Dans l’espoir de perpétuer la riche diversité des musiques d’Orient, Japel s’efforce de promouvoir des créations artistiques empreintes d’authenticité, de pertinence et de transmission orale.

Par la même, je tiens à vous faire partager l’émotion ressentie à la découverte de Djivani. Une formation dont la plus part des musiciens jouent ensemble depuis plus de 20 ans.

Tous les instruments emblématiques de la musique traditionnelle arménienne sont présents dans l’ensemble Djivani. L’incontournable doudouk (instrument dont la notoriété ne cesse de grandir, car utilisé dans de nombreuses B.O. : La dernière tentation du Christ, Mayrig, Gladiator, La passion du Christ, etc.), mais également à découvrir le peloul et le shêvi en ce qui concerne uniquement les instruments à vent.

Patrick Papazian
 

 


>> Instruments : Artistes
oud : Vartan Arslanyan
peloul, doudouk, shêvi, zourna : Philippe Chahbazian
chant : Siranouche Hourdan
dehol, def : Eric Kismichian
oud : Berdj Kouyoumdjian
kanone, shêvi : Aïda Nergararian
kamantcha :
Jean-Pierre Nergararian

>> Répertoire
> Traditionnel populaire arménien
> Sayat Nova
> Achough Djivani
> Goussans Shéram, Avassi, Achot
> Chants ethnographiques de diverses régions d’Arménie

>> Discographie

> LP « Musique traditionnelle arménienne » (p) ugab / réf. 1254 (1987)
> CD « Bo Mayrig de H. Verneuil » (p) tf1 / réf. (1991)

>> Remarques
> L’ensemble Djivani peut se produire sur scène en acoustique.
> Longévité : l’ensemble existe depuis 1983, avec quasiment les mêmes membres.
> Depuis 1983, date de sa composition présente, l’ensemble a participé à de nombreuses manifestations artistiques et culturelles. En avril 2003 l’ensemble s’est doté d’une nouvelle appellation : « Djivani ».



>> Concerts
2004
> concert à la Cartoucherie « Théâtre de l’Epée de Bois », Paris-Vincennes
2002
> concert au « Foyer Culturel Arménien », Nice
> café-concerts au « Sattelit Café » et « World Music Café », Paris
> concert multi-artistes au « Théâtre du Paci », Issy les Moulineaux
> concert au « Centre Culturel du Pavé Blanc », Clamart
2001
> concert "Couleurs du Monde", Sèvres"
> concert au « Théâtre du Lierre », Paris
> participation à la manifestation culturelle « Arménie 3000 ans d’Histoire », Tours
> festival de « L’OH » Adiam, Val de Marne
2000
> présentation pédagogique et concert à la MCA d’Alfortville
> trois concerts au Sattelit Café et World Music Café, Paris
> concert au « Palais des Congrès » de Paris à l’occasion de l’anniversaire du comité Dachnaktsoutioun
1999
> café-concerts en formation réduite (quatre musiciens) en soirées thématiques au « Mayrig Café », Paris
1998
> semaine arménienne sous la présidence de Jean-Pierre Mahé à la MJC d’Orsay
> concert de présentation de musique arménienne à la Médiathèque de Châtillon dans le cadre d’une semaine culturelle sur l’Arménie
1997
> concert en formation réduite (quatre musiciens) à l’hôpital Henri Mondor pour une journée promotionnelle sur l’histoire et la culture d’Arménie, Créteil
> nombreuses prestations en café-concert au « Sattelit Café », Paris
...suite dans le dossier Pdf ci-dessous


>> Extraits de presse
… Une résonance toute particulière s’est fait entendre sous les hautes et pittoresques toitures de la Cartoucherie, au théâtre de l’Epée de Bois. Site historique, creuset mythique du théâtre, les comédiens avaient laissé la scène à des musiciens arméniens, DJIVANI, se produisant pour la première fois en ce lieu culte.
Un public nombreux s’est pressé pour ce concert ; un auditoire recueilli a pu s’émouvoir et se réjouir à l’écoute d’un répertoire chatoyant, moiré d’intonations orientales, survolant le Caucase, l’Anatolie et l’occident.
Le répertoire de l’ensemble s’irise effectivement des influences historiques et géographiques de son arménité. Chacun de ses musiciens, pétri des mélodies des anciens, a reçu une empreinte ethnique, et nourri de ces stigmates, a développé un travail de recherches, de rencontres, d’écoutes et d’improvisation, afin d’élaborer une esthétique personnelle adaptée à chaque instrument
NOUVELLES D’ARMENIE MAGAZINE (janvier 2005).

…Et parce qu’ils luttent contre l’oubli, les musiciens arméniens de cet ensemble parisien, dirigé par le joueur de kamantcha (vièle à trois cordes) Jean-Pierre Nergararian, continuent à jouer les compositions anciennes…
TELERAMA (septembre 2000)

…Cet ensemble fait revivre intensément la musique traditionnelle arménienne. Jouée avec des instruments anciens, communs à tout l’Orient (qanûn-cithare, luth, kamantcha-vielle ou zourna-hautbois), elle exprime les divers sentiments qui ont traversé un peuple qui a trop souffert. Mais quand la formation délivre un chant remuant et enjoué, l’espoir est à nouveau là…
NOVA MAG (26 Septembre 2000)

… Sa qualité musicale n’est plus à démontrer. Cette formation a déjà exercé ses talents dans de nombreux domaines tels que le cinéma, la radio.. etc. Les amateurs désignent cet ensemble comme la meilleure formation du moment. Une musique marquée tantôt par la nostalgie tantôt par la gaieté, sentiments exprimés par des rythmes variés qui ne laissent jamais indifférents l’auditoire. Dirigé par Jean-Pierre Nergararian, « cet ensemble a pour ambition de promouvoir le patrimoine ancestral…
DAUPHINE LIBERE (Valence 3 août 1996)
 


>> Contact
Patrick Papazian
20 rue Jules Guesde 94140 Alfortville, France - Tél. 01 43 53 27 84
papaz@deleyaman.com


>> Site web : www.japel.org/djivani.htm
>> Djivani mp3
>> Dossier Djivani en pdf
 

>>>>>
Pour toutes questions ou remarques :
Contact Japel 
japel - chemin du petit bosc - 76450 ourville en caux, france  /  téléphone : ( 33) 0 235 10 05 42