deleyaman presentation . groupement artistique diaspora-arménie
 
accueil
sommaire
 
armenie art
   agenda
   artistes
   chroniques
   instruments
   de musique
   comprendre
 
librairie musicale
   cd musique
   audiovisuel
   ouvrage
   instruments
   listing produits
   commande
 
membre japel
liens
contacts

 

 


<< accueil  << arménie art 
<< artistes
 
 

deleyaman
>> world-alternative indé

 

L’année culturelle s’ouvre, intitulée cette fois «Arménie mon amie» par le Ministère de la Culture de septembre 2006 à juillet 2007.
Deleyaman a été choisi pour représenter la langue arménienne sur le site «les langues de France en chansons» créé par le hall de la chanson à la demande du Ministère de la Culture.
Loin du folklore caricatural qui réduit la culture arménienne à des clichés et des redites souvent entretenus par les communautés elles-mêmes, ce groupe a su à la fois garder l’esprit de la poésie des troubadours arméniens tout en apportant à la scène «rock indé / alternative» actuelle une indéniable originalité.
Si la tradition fige parfois les mentalités et le temps, Deleyaman au contraire a trouvé l’art d’intégrer subtilement les instruments anciens comme le doudouk, le saz, le kamantcha dans ses compositions, et de chacune de ses créations émane l’authentique, l’insolite, le mystique et l’intemporel.

Tel Sayat Nova (troubadour du XVIIIe siècle) célèbre pour son goût des voyages et son amour des langues persane, arménienne, géorgienne et turque, Deleyaman reste fidèle à cet esprit universel, transmis de peuples en peuples et de civilisation en civilisation, en chantant à son tour en anglais, arménien, suédois et turc. C’est sans doute aussi par ce que les membres du groupe sont d’origines diverses.

Pour ce qui est de chanter en langue turque (Home), ce groupe dépasse un tabou intercommunautaire au moment où la question de la reconnaissance du génocide de 1915 par la Turquie est si cruciale.


>> le groupe
A l’automne 2000, le travail de l’américain d’origine arménienne, Aret Madil (chant, claviers, saz, percussions) rencontre la voix de Béatrice Valantin (chant). Rejoints par Mia Björlingsson (batterie) et Gérard Madilian (doudouk, shêvi), ils fondent Deleyaman. Ces quatres membres d’origines diverses qui habitent en France signent chez le label Nech basé à Paris. Après deux albums sortis en 2001 et 2003, Deleyaman « 3 » sera dans les bacs à partir de mai 2006 (Nech/Season Of Mist).

Béatrice Valantin > chant > Béatrice Valantin est née dans une famille protestante, marquée par une stricte éducation anglicane où le chant est omniprésent. Les cantiques de Bach, la liturgie baroque, les chants andalous, tziganes, les fados aussi bien que Léonard Cohen et Pink Floyd sont parmi ses influences.
Aret Madil > chant, saz, claviers, percussions > Aret Madilian est né à Constantinople (Istanbul) où il vecu son enfance. Adolescent, sa famille émigre aux Etats-Unis. C'est à Los Angeles qu’il forme son premier groupe d’inspiration post-punk "Wog". Parmi ses influences on trouve Joy Division, the Stranglers, OMD, Magazine et Léonard Cohen. Le monde byzantin et l’orient médiéval sont aussi sources d'inspiration, il fonde Deleyaman en l'an 2000.
Mia Björlingsson > batterie > Mia Björlingsson, suédoise expatriée, longtemps nomade, elle s’est finalement installée dans un village. Influencée par le mouvement des années '70, ses références sont entre autres: Neil Young, Janis Joplin, Jimmy Hendrix.
Gérard Madilian > doudouk, shêvi > Gérard Madilian, né à Paris de parents arméniens. Passionné dès son enfance par les cultures du Caucase, il s'intéresse particulièrement aux musiques modales de cette région. Transformé par des rencontres insolites avec des "Varbéd" (maîtres musicièn), il exprime une sensibilité musicale singulière.


>> discographie (mp3 disponible)

Album CD > Deleyaman, 3 > 2006  (p) t.t.o records  © éditions nech
(NCCD3312 - 13 titres – sacem – scpp)
Album CD > Deleyaman, Second > 2003  (p) t.t.o records  © éditions nech
(NCCD3310 - 13 titres – sacem – scpp)
Album CD > Deleyaman, 00/1 > 2001  (p) t.t.o records  © éditions nech
(NCCD3304 - 10 titres – sacem – scpp)


>> concerts
La Menuiserie > Pantin (en résidence depuis décembre 2004)
Cartoucherie – Epée de Bois > Paris 12 (26 décembre 2003)
Realm of fairies > Paris 13 (10 novembre 2003)
Moulin d’Andé > Andé (21 décembre 2002)
Divan du Monde > Paris 9 (17 décembre 2002)
Cinéma Le Palace > Aubenas (7 novembre 2002)
Salle Jacques Prévert > Le Pré St Gervais (26 janvier 2002)
Alex Theatre > Los Angeles (16 novembre 2001)


A La Cartoucherie Paris-Vincennes, au théâtre de l'Epée de Bois le 26 décembre 2003



>> extraits de presse
Elegy > Alyz Tale > « ...La musique de Deleyaman, divinement atmosphérique, transporte l’auditeur dans des contrées lointaines et éthérées, orientales et spirituelles... »
Dark spirit in a candle > Elysia > « …Il y a dans Deleyaman un esprit musical proche de celui de Peter Gabriel composant 'La dernière tentation du christ', proche de Goran Bregovic - une ouverture sur le monde qui ne peut se comprendre souvent que lorsque - comme le peuple arménien ou la communauté protestante - cette ouverture avortée, bafouée ou tout simplement méprisée a été la source d' indicibles,multiples et malheureusement cycliques exactions commises au nom d'une supposée spiritualité - et où souvent la douleur - trop dense et définitive pour suivre la trop facile loi du talion - germe, se transforme, mûrit et s'épanouit dans l' Art … »
Guts of darkness > Sheer Khan > « …Très éthérée, la musique de Deleyaman n’en demeure pas moins intense, émouvante, la profondeur des harmonies et la beauté des mélodies, si épurées soient elles, hissant l’œuvre bien au délà du simple atmosphérique... »
Le Fantastique > Pjh > « …Deleyaman sait trouver les sons et les rythmes essentiels et parvient à suspendre le temps. Voyage spirituel aux frontières de l'Occident et de l'Orient, Second est véritablement l'un des disques de l'année… » indipoprock > wqw… > « …Les ambiances, sensuelles et spirituelles, ne tombent jamais dans le new-age de mauvais goût… Au contraire, elles vous envoûtent avec délicatesse. La musique pénètre votre corps et vous apaise tout en vous rendant puissant… »
Obskure > Emmanuel > « …Ce disque est un reflet pour l’âme, un disque de la nuit dont les reflets dessinent la culture arménienne et trahissent des réflexes de troubadours… »
D-Side > Yannick Blay > « … le sombre mysticisme de ces treize nouveaux morceaux convaincra le plus intégriste des fans du groupe australo-anglais Dead Can Dance. En effet rares sont ceux qui savent évoluer avec autant de personnalité et de talent dans ces ambiances maintes fois rabâchées… »
Openmag > Patricia Bussy > « …Tout en gardant un enracinement musical traditionnel, notamment pour les chants, qui s'inspirent dans leur forme de la poésie arménienne des achough (troubadours), la musique de Deleyaman est avant tout contemporaine… »


>> équipe de réalisation
Label > NECH > Scpp
Production musicale > T.T.O Records > Los Angeles
Edition musicale > Editions NECH > Sacem
Enregistrement sonore > Aret Madilian > Normandie
Manager artistique > Patrick Papazian
Production scénique > NECH


>> contact
Patrick Papazian
20 rue Jules Guesde 94140 Alfortville, France - Tél. 01 43 53 27 84
papaz@deleyaman.com



>> dossier deleyaman en pdf

>>>>>
Pour toutes questions ou remarques :
Contact Japel 
japel - chemin du petit bosc - 76450 ourville en caux, france  /  téléphone : ( 33) 0 235 10 05 42